Cascada La Cimbarra

Cascada La Cimbarra
Lire plus Lire moins

À quelques kilomètres de la localité d'Aldeaquemada, à la frontière entre les provinces de Jaén et Ciudad Real, le site naturel Cascada de la Cimbarra est un lieu pittoresque taillé dans un relief incroyablement abrupt, à travers lequel se faufile la rivière Guarrizas en formant une succession de chutes d'eau. Celle de Cimbarra, le nom local donné aux chutes d’eau, est la plus belle et la plus spectaculaire.

Elle descend une paroi verticale formée de strates rocheuses très résistantes à l’érosion. Cette roche est le quartzite armoricain, que l'on peut également trouver ailleurs sur le site et à proximité, notamment dans le parc naturel de Despeñaperros ou le monument naturel Los Órganos. Elle présente parfois les empreintes fossilisées d’organismes ou de spectaculaires « rides » provoquées par la houle : des marques qui révèlent l’origine marine du massif, il y a cinq cents millions d’années.

Parmi les autres cascades célèbres pour leur beauté singulière, citons celle du Cimbarrillo, sur le torrent Martín Pérez, et celle de María Antonia, sur le torrent de la Cimbarrilla.

Outre ses cascades, ce site naturel se caractérise par sa végétation très diversifiée. Les bosquets de chênes et de chênes-lièges y abondent, avec une garrigue méditerranéenne touffue et une intéressante forêt riveraine le long des voies fluviales. Les pins parasols et noirs de reboisement et les denses forêts de la berge parfument le site d’un agréable arôme. Sur ses défilés, entre les crevasses, poussent des plantes comme la doradille, un type de fougère qui doit son nom à la couleur dorée du dos de ses feuilles.

Ce paysage varié favorise la présence d’animaux intéressants parmi lesquels se distinguent des prédateurs comme le renard ou la genette, des oiseaux comme l’aigle royal, l’aigle de Bonelli ou le hibou grand-duc, et des mammifères comme la loutre qui habite le lit des fleuves. Compte tenu du grand intérêt de son avifaune, l'espace a été déclaré zone de protection spéciale pour les oiseaux.

Ce lieu protégé se distingue aussi par son précieux patrimoine culturel constitué d’une vingtaine de vestiges préhistoriques. La Tabla de Pochico, sur la colline de la Cimbarra, ou les sommets de Monuera y Desesperada en sont quelques exemples intéressants. Ils abritent de très précieux exemples d’art rupestre ayant justifié l’inscription de ces sites au patrimoine historique de l’humanité de l’UNESCO.

Guides des sentiers et des étapes importantes du site naturel Cascada de La Cimbarra .

fr
Lire plus

Points d'intérêt

Coordonnées non disponibles
Cascada La Cimbarra
23215
Contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

Services et infrastructures

  • Accessible aux handicapés
Public objectif
Famille, jeune homme, Professionnel, couples, amis, Lgbti, je voyage seul, traiter
Les segments
Sports, Astrotourisme, Turismo Etnográfico, Turismo Arqueológico, Cyclotourisme, Turismo Ciengético, Nature, Géotourisme
Type d'activité
Vélo, Chasse, Alpinisme, Escalade, Randonnée, Activités équestres
Saison de l'année
All year
Unités environnementales
Sierra Morena Continentale
Date de déclaration
28 / 07 / 1989
Surface (m2)
535