Sierras Subbéticas

Sierras Subbéticas
Lire plus Lire moins

Les Sierras Subbétique, incluses dans le réseau européen et mondial des géoparcs inscrits à l'UNESCO depuis 2006, du fait de leur intérêt géologique, émergent des fonds marins au cours du plissement alpin. Les empreintes de leur relief nous en apprennent beaucoup sur la plus belle histoire de la terre au cours des derniers 250 millions d'années.… L'homme, soucieux de laisser son empreinte, les a parsemées d'or vert liquide.

Apparemment, le massif s'élève comme une gigantesque et inexpugnable masse montagneuse encerclée par les plaines de Priego et Alcaudete, la vallée d'Antequera et la campagne cordouane. Mais l'eau, en dissolvant la roche calcaire qui constitue le massif a modelé des reliefs à son envie, créant des crêtes, des arêtes et des gorges, comme celles de Sierra Horconera (Rute) et Gallinera (Carcabuey), des dolines (le Cortijo de la Majada ou Los Hoyones), de fertiles prairies comme le poljé de la Nava, des gorges, des sillons et des crêtes (lapiaz de Los Lanchares) et, lorsque l'eau s'immisce dans les entrailles de la montagne elle donne lieu à des gouffres et à des galeries (gouffres de Cabra et Sierra Gallinera, grottes Los Murciélagos et du Fraile, des ravins et des canyons comme celui de la rivière Bailón), et finalement des résurgences et des sources, notamment celle, splendide, du Rey à Priego et du Río à Cabra.

Faune et flore

Les cours d'eau à la végétation exubérante sont peuplés d'ormes, de frênes et de peupliers qui abritent des écrevisses et la musaraigne de Miller, une petite musaraigne dont ces eaux sont le seul habitat de la province. En montant, l'ensoleillement donne lieu à un paysage de plantes trapues, où habite le bouquetin ibérique. Le versant ombragé est parsemé de tâches de chêne vert et de chêne rouvre et d'un sous-bois d'aubépines et de cornicabra qui attirent un grand nombre d'oiseaux - sittelle torchepot, bec croisé ou pinson du Nord. Les colonies de mousses, de lichens et de champignons y sont prédominantes, et leur importance et diversité a conduit à la création d'un jardin mycologique dans le village de Zagrilla, à Priego. Les crêtes les plus élevées sont colonisées par des arbustes épineux et des plantes rampantes, dont plusieurs sortes de genêts. Les crevasses abritent généralement des espèces rares comme l'orchidée Orchis ustulata et la liliacée Allium reconditum. Nous trouverons ici les espèces végétales les plus intéressantes, certaines d'entre elles endémiques de ces montagne, notamment Festuca cordubensis, Hypochaeris rutea, Melica bocqueti, Mercudera androcymbioides et Narcissus bugei ou fleur de Saint-Joseph. Il s'agit du cadre idéal pour les oiseaux rupicoles, comme le vautour fauve, l'aigle royal et l'aigle de Bonelli, le faucon pèlerin ou le grand-duc.
fr
Lire plus

Points d'intérêt

Coordonnées non disponibles

Services et infrastructures

  • Office du Tourisme
  • Parc Botanique
Public objectif
Famille, jeune homme, Lgbti, je voyage seul, amis, couples, Elder
Les segments
Culture, Sports, Nature, Loisirs et divertissement, Gastronomie
Type d'activité
Canyonisme, Véhicules tout-terrain, Escalade, Voyage en ballon, Multi-aventures, Spéléologie, Rafting, Parachutisme, Activités équestres, Course d’orientation, Voile, Alpinisme, Vol libre, Saut à l’élastique, Canoë-kayak, Vélo, Randonnée
Marques de qualité
ISO 14001:2004, Charte Européenne du Tourisme Durable
Unités environnementales
Moyenne montagne Bétique
Date de déclaration
25 / 06 / 1988
Surface (m2)
32056