Fuente de Piedra

Fuente de Piedra
Lire plus Lire moins

Commune agricole au paysage de plaine située dans la Cuvette d"Antequera, entre Campillos et la limite avec la province de Séville.

Sa notoritété se doit au lac du même nom qui, outre son immense valeur écologique en tant que refuge de milliers de flamants et d"autres oiseaux migrateurs en hiver, constitue un élément d"une grande beauté dans ce paysage, surtout lorque chaque année ont lieu les rituels successifs d"arrivée, de nidification, etc.

Histoire

L´histoire de ce village s´organise et se développe à partir de deux éléments concernant l´espace physique de cette commune: le lac et une source d´eaux médicinales.
Le lac fut certainement exploité pour son sel depuis la Préhistoire et plus tard par les Ibères et les Phéniciens. Cependant, c´est de l´époque romaine que l´on trouve de nombreux vestiges permettant de suivre les traces de l´homme de cette période historique. Les Romains exploitièrent les salines du lac et l´on dit également qu´ils chassaient le flamant qui nidifiait et se reproduisait dans ses eaux. Ils chassaient cet animal à des fins culinaires puisqu´ils considéraient la langue de cet animal comme un mets exotique et délicat.
La source d´eaux médicinales, qui marque l´origine et donne son nom au village, fut également appréciée des Romains qui en arrivèrent à lui donner le nom de Fons Divinus -Source Divine- pour ses qualités dans le traitement de la lithiase rénale. Les chroniques racontent que l´empereur Trajanus (53-117), qui souffrait du "mal de la pierre", faisait apporter cette eau jusqu´en Italie.
Les informations historiques se perdent au niveau de la longue période médiévale et l´on ne dispose de témoignages de l´évolution de ce village qu´à partir de l´époque musulmane, dont d´importants sites archéologiques sont apparus au nord (Castillejos) et à l´est (Villares) du noyau urbain actuel.
Au cours du XVe siècle, ce territoire sera un espace frontalier entre les royaumes chrétiens et le royaume musulman de Grenade, servant maintes fois de champ de bataille entre leurs armées et se retrouvant pratiquement dépeuplé.
L´origine du noyau urbain actuel remonte à 1547, lorsque une série de maisons furent construites autour de la source et accueillirent bon nombre de malades des reins venant prendre les eaux. C´est alors que le village prit le nom de Fuente la Piedra ("Source la Pierre") faisant allusion aux propriétés de ses eaux pour guérir le mal dit "de la pierre".
Le 25 décembre 1884, le village et son territoire municipal furent fortement secoués par l´important séisme appelé "Tremblement de Terre de l´Andalousie" qui détruisit presque totalement l´église et causa de graves dommages matériels.
Le lac salé et la source ont connu des évolutions différentes. L´exploitation des salines du lac continua, bien de manière intermittente, entre les années 1930 et 1951. On tenta également d´exterminer la colonie de flamants qui, disait-on, empêchait la cristallisation du sel. En 1951 on abandonna définitivement l´exploitation de ces salines. En 1981, le lac devient propriété de l´Institut pour la Conservation de la Nature (ICONA). En 1990 il fut déclaré Réserve Naturelle par la Junta de Andalucía (Conseil Régional).
Quant à la source, bien qu´elle conservât des siècles durant la réputation thérapeutique qui fut à l´origine de ce village, en 1959, sans raisons apparentes, elle fut détruite et enterrée sous des jardins.
Fuente de Piedra
Municipalité
Province de Málaga
Fuente de Piedra
Météo aujourd'hui à Fuente de Piedra
  • Max 12
  • Min 9
  • Max 53
  • Min 48
  • °C
  • °F
Fuente de Piedra
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
73
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
443
Extension (km 2 )
91
Nombre d'habitants
2065
Gentil
Villafontenses
Code postal
29520
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

Autres destinations qui peuvent vous intéresser

nous recommandons