Rota

Rota
Lire plus Lire moins

Situé au nord de la Baie de Cadix, son territoire municipal est plat. Il faut signaler ses vastes plages et grandes dunes, et les parcs de pêche, enceintes préparées pour une forme de pêche ancestrale et caractéristique de la région.

Le centre urbain, d'origine phénicien, acquit le caractère de ville lors de l'époque musulmane et de la conquête chrétienne. Entre ses curiosités il faut souligner le Château de Luna, l'Église Nuestra Señora de la O et la Chapelle de San Juan Bautista.

Histoire

Il semble que la ville est d'origine Tartesse, et ensuite elle est identifié comme Astaroth, ville phénicienne, ou comme forteresse de frontière. Pendant la domination romaine il devait y avoir un atelier de potier où l'on fabriquait des amphores pour transporter les salaisons gaditaines.

Pendant l'époque musulmane un ribat ou monastère appelé Robota Ruta fut construit, dont les alentours furent petit à petit peuplés.

Conquise par les chrétiens en 1264, elle fut cédée (1295) par Sancho IV à Alonso Pérez de Guzmán, appelé "le Bon', gouverneur de la forteresse de Tarifa, en reconnaissance pour ses victoires militaires. Peu de temps après, elle fut rattachée au domaine de Arcos. Elle devint enfin indépendante lors de l'abolition du régime seigneurial au 19e siècle.

En 1702 elle fut sacagée par une armée anglo-holandaise qui détruisit beaucoups de ses monuments. En 1811 elle fut sacagée de nouveau, cette fois par les troupes françaises.

En 1953 une base aéronavale, utilisée conjointement par les Etats-Unis et l'Espagne, y fut installée.

Rota
Municipalité
Province de Cádiz
Rota
Météo aujourd'hui à Rota
  • Max 19
  • Min 10
  • Max 66
  • Min 50
  • °C
  • °F
Rota
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
36
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
9
Extension (km 2 )
84
Nombre d'habitants
27918
Gentil
Roteños
Code postal
11520
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

nous recommandons