Sanlúcar de Barrameda

Sanlúcar de Barrameda
Lire plus Lire moins

Son territoire municipal se trouve sur la rive gauche de l'embouchure du Guadalquivir. Vers l'intérieur on cultive sur des terres riches des arbres fruitiers et des vignobles pour le fameux Manzanilla; vers la côte et le fleuve on trouve des plages, des pineraies, comme la Algaida, et des marais comme ceux de Bonanza, qui forment partie du Parc naturel de l'environnement de Doñana.

La ville, située face au Parc National de Doñana, sur la rive de l'embouchure, est d'origine musulmance. Elle s'étend par d'étroites ruelles jusqu'à la mer et le fleuve.

On y trouve de multiple éléments touristiques, tels que le climat, les plages de Bajo de Guí­a, celles de la Calzada, Las Piletas et la Jara, et beaucoup de monuments: le Château de Santiago, l'Église Nuestra Señora de la O, le Palais des ducs de Medina Sidonia et le Couvent de Santo Domingo.

En plus, la ville offre d'autres attraits, comme sa riche gastronomie de poissons et fruits de mer, les chais et les courses de chevaux sur les plages.

Histoire

Selon la légende, l'origine de la ville est liée a un sanctuaire de l'époque pré-romaine où l'on vénérait l'étoile du matin et d'où viendrait son nom. Certains auteurs pensent que le nom vient du latin Solis Lucus, qui signifie "terrain de la forêt'; pour d'autres il s'agit d'une référence à San Lucas. Il y a une connection évidente avec les mots arabes Thaluq ('vent du levant'), plus tard Solucar, et Bar Almard ('barre mouvante', allusion aux barrres de sable qui se forment à l'embouchure du Guadalquivir).

La localité retrouvera son importance sous la domination musulmane.

Les troupes chrétiennes commandées par Alphonse X conquirent Sanlúcar de Barrameda en 1264. Par la suite la ville fut rattachée au domaine de Alonso Pérez de Guzmán.

Au cours des siècles suivants, ce fut un point de contacte avec l'Amérique de grande importance. Un grand nombre d'expéditions partirent de son port: en 1498, celle de Christophe Colon et celle de Magallanes-Elcano en 1519. En 1583 le port fut déclaré point de départ permanent. La fameuse barre qui donne son nom à la localité fut la cause de la décadence du port, car les grands galions du 17e siècle avaient beacoup de mal à la croisser.

Sous le gouvernment des ducs de Medina Sidonia la ville eu une époque de splendeur: les édifices les plus importants furent construits, et le Pósito, la Alhóndiga et la Casa de Contratación furent créés. Après la tentative ratée du duc de Medina Sidonia de se proclamer Roi d'Andalousie et que la ville fut rattachée à la couronne, Sanlucar traversa une période de décadence.

Elle s'en remit au 18e siècle lors de la création en 1786 d'une association économique qui stimula l'industrie de fabrication de chapeaux pour l'exportation en Amérique. À partir du 18e siècle jusqu'à la moitié du 19e Sanlucar fut considérée comme province maritime indépendante.

Aujourd'hui la ville est connue comme centre touristique et pour ses fameuses chais de vin manzanilla.

Sanlúcar de Barrameda
Municipalité
Province de Cádiz
Sanlúcar de Barrameda
Météo aujourd'hui à Sanlúcar de Barrameda
  • Max 14
  • Min 12
  • Max 57
  • Min 53
  • °C
  • °F
Sanlúcar de Barrameda
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
44
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
30
Extension (km 2 )
170
Nombre d'habitants
64434
Gentil
Sanluqueños
Code postal
11540
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

Evénements

nous recommandons