Alcaucín

Alcaucín
Lire plus Lire moins

Cette commune se situe sur le versant de Sierra Tejeda dominant la contrée de l'Axarquí­a, le couloir de Periana et la cuvette de Zafarraya et jouissant d'une impressionnante vue panoramique qui s'étend jusqu'à la côte.

On y a découvert des restes de l'Homme de Néandertal mais c'est à l'époque musulmane que ces lieux commencèrent à se peupler, comme en témoignent les ruines du Château de Zalí­a.

Le village conserve la physionomie caractéristique de l'Axarquí­a, avec des rues étroites, en pente et aux maisons blanches.

Il est intéressant de visiter le Tajo de la Cueva (ravin), le Morón de la Cuña (tertre), la Loma de la Monjas (colline) et les Majadas (bergeries).

Histoire

Alcaucí­n, enclavé dans les contreforts de Sierra Tejeda, étend son territoire communal jusqu'aux limites de la province de Grenade. La frontière entre les deux provinces est marquée par la vaste étendue montagneuse qui débouche sur la contrée de l'Axarquí­a par un passage naturel appelé El Boquete de Zafarraya (la Brèche de Zafarraya). Depuis des temps fort lointains, cette gorge a joué un rôle décisif dans l'histoire des habitants des territoires alentours; d'ailleurs, les fouilles archéologiques réalisées en 1983 témoignent de la présence de l'homme dans cette zone il y a plus de 30000 ans. En effet, on y a découvert des restes de la mandibule d'un homme de type Homo Sapiens Neanderthalensis -plus connu sous le nom d'Homme de Néandertal-, remontant à la période moustérienne. D'autres sites préhistoriques apparaissent aux alentours de la Brèche de Zafarraya: la Grotte de Los Guaicos et le Refuge d'El Espino, tous deux appartenant au Néolithique. Sur la colline de La Negreta, les vestiges archéologiques trouvés permettent de constater la présence de l'homme à l'àge du Bronze, au second millénaire avant l'ère chrétienne.

Le Château de Zalí­a, siuté sur le plateau de même nom et dont les origines remontent à la colonisation phénicienne, demontre la valeur stratégique de cette zone et son importance en tant que voie de communication entre le littoral et l'arrière-pays. Les Arabes dotèrent cet emplacement défensif d'éléments que l"on peut encore observer bien qu'ils soient à l'état de ruines. La dernière étape historique de ce château se déroula en 1569, lorsque suite aux révoltes et soulèvements des Morisques il fut transformé en prison dépendant de l'évêché; on y enferma les Morisques bélligérants ou suspects d'avoir participé aux révoltes.

Le nom actuel de ce village vient du mot arabe "alqausin", qui signifie "arc" et certains auteurs pensent qu'il pourrait dériver de la réputation que l'on reconnaît aux habitants pour la fabrication de ces armes.

Le village, de même que le Château de Zalí­a, tout près, furent conquis par les Rois Catholiques en 1485.

Un autre évènement qui figure dans les annales historiques de cette commune et fait partie du patrimoine traditionnel est le grand séisme qui eut lieu le 25 décembre 1884 et dont l'épicentre se situa dans la Sierra Tejeda. Il détruisit une grande partie du nord de l'Axarquí­a, causa de nombreuses morts et de grands dommages matériels. Les chroniques racontent que le sauvetage des victimes fut très difficile du fait de l'importante chute de neige qui affecta cette région au même moment.

Alcaucín
Municipio
Alcaucín
Météo aujourd'hui à Alcaucín
  • Max 15
  • Min 5
  • Max 59
  • Min 41
  • °C
  • °F
Alcaucín
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
54
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
508
Extension (km 2 )
45
Nombre d'habitants
2469
Gentil
Alcaucineños
Code postal
29711
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux
fr
Lire plus

nous recommandons