Sierra Nevada

Sierra Nevada
Lire plus Lire moins

Sierra Nevada, Sulayr, la montagne du soleil comme la nommaient les musulmans, s'élève à cheval sur les provinces de Grenade et d'Almeria, comme un massif gigantesque et compact hérissé de quinze sommets de plus de 3 000 mètres, dont le Mulhacén (3 482 mètres), le point culminant de la péninsule ibérique.

En regardant la sierra depuis le nord, depuis la vallée de Grenade, une succession de sommets bombés se dessine à l'horizon, conservant l'empreinte de l'érosion glaciaire quaternaire, la plus méridionale du continent européen. Ils abritent un relief unique et de spectaculaires vallées en « U », des cirques, des lagunes, des moraines latérales et des crêtes, comme la Laguna de la Caldera. Nous nous trouvons sur le domaine des neiges quasi éternelles, lesquelles, avec la fin du printemps et le dégel, alimentent un grand nombre de bains et de villes thermales réputés, comme celle de Lanjarón, un réseau immense et historique de canaux qui parcourt l'Alpujarra,… ou encore un labyrinthe de rivières et de torrents qui vertèbre l'Andalousie orientale, comme Genil, Andarax, Guadalfeo ou Guadiana Menor.

Cet espace naturel mérite son statut de réserve de la biosphère de l'UNESCO, comme le prouvent les plus de 2 100 espèces végétales qui y trouvent refuge, notamment la camomille royale Arenaria nevadensis, Laserpitium longiradium ou l'if. En haute montagne apparaissent des plantes adaptées aux rigueurs de l'altitude, comme les genévriers sabine et commun, le genêt d'Espagne et l'épine vinette commune, ainsi que des endémismes logés dans les fentes des rochers, dont la violette de Sierra Nevada et l'étoile des neiges, deux raretés exclusives de ces massifs, sont les principaux représentants. La grande diversité de sa faune est illustrée par les près de 2 000 arthropodes qui y habitent, dont 300 sont exclusifs de ce massif, comme la cigale de Sierra Nevada. Les papillons y sont particulièrement représentés : apolo nevadensis, papillon du port du loup, azuré bétique et ocellé andalou. La faune de haute montagne est la plus singulière de toutes, comme l'illustrent le campagnol des neiges, l'accenteur alpin, le traquet motteux, l'alouette des champs ou le rougequeue noir. Parmi ses roches trouvent refuge le merle de roche, des nuées de craves à bec rouge et le bouquetin, tandis que le ciel est sillonné par l'aigle royal en chasse, quelques vautours fauves ou la perdrix rouge qui peut monter jusqu'à 3 000 mètres.
fr
Lire plus

Points d'intérêt

Coordonnées non disponibles

Services et infrastructures

  • Office du Tourisme
  • Parc Botanique

Public objectif

amis, je voyage seul, couples, Elder, jeune homme, traiter, Lgbti, Famille

Les segments

Culture, Sports, Nature, Loisirs et divertissement, Gastronomie

Liens

1
Voir les liens

Type d'activité

Spéléologie, Randonnée, Course d’orientation, Ski et snowboard, Vélo, Alpinisme, Véhicules tout-terrain, Vol libre, Voyage en ballon

Marques de qualité

Charte Européenne du Tourisme Durable, ISO 14001:2004, -

Unités environnementales

Haute montagne bétique

Date de déclaration

14 / 01 / 1999

Surface (m2)

85883