Antequera

Antequera
Lire plus Lire moins

Il s'agit sans aucun doute de l'une des villes les plus importantes d'Andalousie et d'une référence constante dans l'histoire, l'art, la politique, la culture ou l'économie de notre communauté. C'est également la commune la plus étendue de la province, occupée en grande partie par une plaine aux terres très fertiles, où les cultures principales sont celles de l'olivier et des céréales, entourée par les montagnes d'El Torcal et AI'Arc Calcaire Central et où ressort majestueusement la Peña de los Enamorados (le Rocher des Amoureux), objet de nombreux mythes et légendes.

Sa situation géographique privilégiée, dans le centre historique de communication entre la Haute et la Basse Andalousie, lui confère, depuis toujours, une grande richesse culturelle et économique, comme en témoignent les nombreux vestiges archéologiques de diverses époques découverts sur son territoire, tels que les Dolmens d'El Romeral, Viera et Menga, l'Ephèbe d'Antequera et de nombreuses autres pièces se trouvant au Musée Municipal.

La ville s'étend sur le versant d'une colline au pied de la Sierra de El Torcal, dans un lacis de rues dont le caractére varie en fonction de l'époque d'origine, parsemées de très nombreux monuments dignes d'intérêt: la Alcazaba (citadelle arabe), l'Arc de los Gigantes, l'Eglise Collégiale Santa Marí­a, l'Eglise Collégiale San Sebastián, l'Arc d'El Nazareno, le Palais de Nájera, le Couvent de San José, le Palais des Marquis de la Peña, le Couvent de Santa Eufemia, l'Eglise Santiago, la Basilique de Santo Domingo...

Enfin, un véritable monument naturel, El Torcal, authentique merveille de la nature, déclaré espace protégé par la Junta de Andalucí­a et qu'il faut absolument visiter.

Histoire

Les Romains l'appelèrent Antikaria, "ancienne", et les Arabes Antaqira.

Différents peuples et cultures s'y sont installés depuis des temps fort lointains.

L'époque préhistorique, et plus précisément à l'àge du Bronze, a laissé d'importants sites de dolmens à Menga, Viera et El Romeral, considérés comme l'ensemble de dolmens le plus important d'Europe.

Aux temps des Romains, outre Antikaria, la ville de Singilia Barba se développa; il en reste des vestiges à cinq kilomètres d'Antequera.

En ce qui concerne la période musulmane, il reste d'importantes traces d'architecture militaire: le Château de Papabellotas, les Portes de Málaga, d'El Agua, de la Estrella ainsi que les ruines des anciennes murailles de la ville. Elle fut conquise en 1410 par l'Infant D. Fernando de Antequera et devint alors une ville-frontière entre les Royaumes de Castille et de Grenade.

Lors de la conquête chrétienne, la ville fut le point de départ de conquêtes postérieures à travers les expéditions contre le Royaume de Grenade.

Après la conquête de Grenade par les Rois Catholiques, Antequera connut le début d'une étape d'explosion démographique ainsi qu'un important développement urbanistique.

Le XVIe siècle marqua l'époque de plus grand essor dans l'histoire de la ville grâce à ses activités commerciales et agricoles et son grand développement culturel.

Les XVIIe et XVIIIe siècles sont les plus intéressants au niveau artistique; c'est alors que la plupart des églises de couvents, palais et manoirs furent construits.

Antequera connut un sévère arrêt de ses activités au XIXe siècle.

Le XXe siècle verra une importante rénovation de la ville qui conservera et consolidera la plupart de son développement urbanistique.

Personnages célèbres
Pedro Espinosa, écrivain et poète.
Toral Ruiz, peintre.

Antequera
Municipalité
Province de Málaga
Antequera
Météo aujourd'hui à Antequera
  • Max 10
  • Min 8
  • Max 50
  • Min 46
  • °C
  • °F
Antequera
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
45
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
575
Extension (km 2 )
814
Nombre d'habitants
41430
Gentil
Antequeranos
Code postal
29200
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

Autres destinations qui peuvent vous intéresser

nous recommandons