Benahadux

Benahadux
Lire plus Lire moins

Village appartenant au Bas Andarax et proche du chef-lieu.

Elle est dans un paysage de terres cultivées et d'arbres fruitiers dans la vallée du fleuve et un autre paysage accidenté et aride sur les derniers contreforts de la Sierra de Gádor.

Histoire

À un peu plus d'un kilomètre se trouve un hameau de Benahadux appelé El Chuche. Il s'agit de l'emplacement habité le plus ancien que l'on connaisse de la commune, remontant à l'Àge du Cuivre, à la même époque que la Culture des Millares (2500-2000 av. J-C). Il devint ville ibérique (Urki) entre los Ve et IIe siècles av. J-C et se convertit en la ville romaine d'Urci. Ce fut certainement une importante communauté chrétienne, à l'arrivée du christianisme, car elle devint siège episcopal. Au cours des IVe et Ve siècles, la population d'Urci disparut peu à peu.

Avec la conquête musulmane au VIIIe siècle, une série de clans yéménites s'installèrent dans la vallée du Bas Andarax. L'un de ces clans, appelé Banu Vaduz, donnerait son nom à l'actuel Benahadux. Pendant la période d'Al-Andalus l'agriculture intensive devint florissante dans la vallé grâce au perfectionnement du système d'irrigation. On cultivait des fruits, céréales, légumes, olives et mûriers pour la production de soie.

Lors de la conquête chrétienne en 1489, les nouveaux habitants prirent posession de la plupart des propriétés. Don Gutierre de Cárdenas céda ses biens aux religieuses franciscaines. Elles firent alors partie des plus grands propriétaires de Benahadux jusqu'à la desamortización du XIXe siècle (processus au moyen duquel on essaya d'en finir avec l'immobilisation de la propriété agricole).

Pendant la Guerre des Alpujarras (1568-1570), d'après Mármol Carvajal, le village vécut l'un des épisodes les plus sanglants de cette guerre, que l'auteur intitula "la encamisada de Benahadux" (attaque nocturne où les soldats portaient des chemises blanches pour ne pas se confondre avec les ennemis). A la fin de la guerre, les Morisques furent expulsés, et le village commença à se repeupler à partir de 1572 de gens venant de l'extérieur du royaume de Grenade. Officiellement, seul Pechina se repeupla, créant les bourgades annexes de Benahadux et Alhamilla.

Benahadux connaîtra une expansion démographique et économique au cours du XIXe siècle, grâce à l'activité minière. En 1850, environ 100 mines de galène de plomb étaient exploitées. La fonderie de plomb, appelée La Palma, abattit des centaines d'oliviers et rasa la forêt. Le développement économique fut également favorisé par les plantations de vignes du dénommé "raisin d"embarquement" que l'on exportait en Angleterre et aux Etats-Unis. Le village obtiendra son actuelle délimitation juridictionnelle en 1850.

Le paysage agraire a changé au cours de notre siècle. La production de céréales augmente, ainsi que celle des agrumes d'une manière considérable, avec une récente spécialisation dans la mandarine.

Benahadux
Municipio
Benahadux
Météo aujourd'hui à Benahadux
  • Max 32
  • Min 23
  • Max 89
  • Min 73
  • °C
  • °F
Benahadux
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
10
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
113
Extension (km 2 )
16
Nombre d'habitants
3940
Gentil
Benaducenses
Code postal
04410
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
fr
Lire plus

nous recommandons