Cabo de Gata

Cabo de Gata
Lire plus Lire moins

On dit qu'autrefois cet endroit fut habité par une telle population de phoques moines que les navigateurs confondaient leurs cris avec les chants des sirènes. D'où le nom de Arrecife de las Sirenas, Récif des Sirènes, un site magnifique, une réplique et une représentation de l'image du Parc Naturel de Cabo de Gata-Ní­jar. Le phare se dresse sur ce récif.

Du haut de la colline de San Miguel ou de celle de la Vela Blanca on peut admirer une impressionnante vue panoramique vers l'est et l'ouest du parc: les Marais Salants, les Terres de Gata, Cala Raja, le Récif du Dedo, Punta Baja, San Miguel, etc.

fr
Lire plus

nous recommandons