Mairie de Cadix

Mairie de Cadix
Lire plus Lire moins

L'Hôtel de ville de Cadix se situe à l'emplacement actuel depuis le XVIe siècle. À la fin du XVIIe siècle, on rénova le bâtiment qui fut remplacé à partir de 1799 par celui qui existe de nos jours.

Cet ouvrage répond aux projets de Pedro Ángel Albisu et de Torcuato Benjemuda, pour lesquels l'esthétique académique dominante de l'époque fut respectée ; l'ensemble ayant été achevé en 1865 par Manuel García del Álamo. Sa façade se dresse au-dessus d'un portique au parement en pierres posées en assise horizontale, soutenu par des arcs en plein cintre, avec en son centre un vaste balcon le long duquel court une longue balustrade ornée de colonnes ioniques à ordre géant, surmonté d'un fronton triangulaire avec le relief saillant d'Hercule, fondateur mythique de la ville, occupant le centre du tympan. La tour reproduit les caractéristiques de celle qui se trouve sur le bâtiment précédent, un ouvrage composé par trois corps d'architecture de style maniériste. Le premier d'entre eux est de plan carré, et de part et d'autre, se dressent les statues représentant les patrons de la ville, saint Servando et saint Germain. Au-dessus, le deuxième niveau de la tour de plan octogonal est surmonté par un campanile soutenu par des colonnes ioniques couronné à son tour par une coupole hémisphérique abritant la cloche. L'ensemble de la façade du bâtiment est ornée de divers éléments évoquant l'histoire et le caractère commercial de la ville.

À l'intérieur, les dépendances s'organisent autour d'un patio de plan carré. Le patio s'ouvre sur un escalier de type conventuel qui remonte, de même que la partie basse du patio, à la fin du XVIIe siècle. Dans l'une des galeries du patio se dresse une sculpture en marbre blanc représentant Hercule, celle-ci faisant partie de ce qui fut la seule fontaine de toute la ville.

Dans l'escalier, on peut apprécier deux grandes toiles au mur ; l'une d'entre elles représentant les patrons de la ville, tandis que la seconde représente le miracle de la Vierge du Rosaire lors du raz-de-marée survenu en 1755.

De plan rectangulaire, le salon des séances plénières (Salon de Plenos) est richement décoré de marbres, de stucs et de fresques de style isabélin ; l'ensemble datant des environs de 1870. La voûte peinte en fresque imite sur les parties latérales, dans un style de décoration en relief connu sous le nom de trompe-l'œil, des médaillons ornés de bustes d'illustres personnages gaditans. En outre, mentionnons notamment deux grands lustres en verre vénitien.

Visites organisées sur demande

Entrée libre

Le samedi de 11 h à 13 h. La visite est possible sous la condition qu'aucune cérémonie officielle n'ait lieu à la même heure

fr
Lire plus
Mairie de Cadix
Plaza San Juan de Dios (Acceso Adaptado), s/n, 11004
Contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

Services et infrastructures

  • Accessible aux handicapés
  • Bâtiment historique
  • Équipements pour Handicapés

Public objectif

Lgbti, Famille, couples, Elder, je voyage seul, jeune homme, amis

Les segments

Culture

Spécialités

Autre monument ou élément du patrimoine

Ouvert aux visiteurs

Oui

Vous pourriez être intéressé par