Cardeña

Cardeña
Lire plus Lire moins

Commune située au nord-est de la province, dans la Sierra Morena, ancienne auberge du chemin reliant Cordoue à Tolède. Son périmètre municipal est occupé en majorité par des montagnes et une petite partie de champs d'oliviers, et constitue le principal noyau de population du Parc Naturel de la Sierra de Cardeña y Montoro, qui présente une végétation de chênes verts, oliviers sauvages, pins pignons et maritimes, ainsi que de chênes des Pyrénées, rares en Andalousie. Ajoutons à tout cela la richesse de son paysage, de son bétail, et sa richesse cynégétique. Bref, un lieu idéal pour pratiquer le tourisme dans la nature.

Cette commune comprend le hameau d'El Cerezo, ancien village agricole aux modestes petites maisons reconverties en gîtes ruraux. Aux alentours de Cardeña nous trouvons également les hameaux d'Azuel et Venta del Charco.

Le village s'étend, allongé, sur des terres ondulées, formant un ensemble parfaitement intégré dans l'environnment. Son architecture, de type populaire, reflète l'origine et le mode de vie de ses habitants.

Histoire

On peut suivre la trace de l'homme et remonter ainsi jusqu'au Néolithique, à l'àge des Métaux (IIIe millénaire av. J-C), dont quelques restes de sépultures mégalitiques ont été conservés.

En ce qui concerne les époques ibère et romaine, des restes d'exploitations minières ont été découverts, points intéressants pour le marcheur, à Venta del Charco, Cerro del Águila, Mañuelas et Azuel, où l'on a également trouvé un trésor de pièces de monnaie romaines et de verres en argent ibériques.

Au Moyen-àge, toute la contrée des Pedroches appartenait à la Cora, ou province, de Fash-Al-Ballut, ou Champ de Chênes Verts. Des vestiges arabes sont apparus dans un lieu appelé Castillo de Azuel (Château d'Azuel).

En 1397, au Bas Moyen-àge, Henri III accorda à la ville de Cordoue douze auberges franches sur les chemins menant à Ciudad Real par Adamuz et El Villar; les auberges de la Chaparrera, San Antonio, El Puerto, La Fresnedilla, El Charco, El Cerezo, Azuel et Cárdena virent ainsi le jour, ce qui fut certainement l'origine des noyaux de population actuels de ces lieux.

Au XVIe siècle, ces auberges entrèrent dans la juridiction de Montoro, jusqu'en 1930, où un processus indépendantiste, naissant de Cardeña, arriva à ses fins et obtint la séparation de Montoro. C'est pourquoi il s'agit de la commune la plus jeune de toute la province de Cordoue, et sa place, nommée "de l'Indépendance Locale", est un rappel constant de son histoire la plus récente. Venta del Charco et Azuel se rallièrent à ce processus de séparation de Montoro.

Actuellement, la commune appartient à la contrée des Pedroches et son économie repose sur l'élevage, l'exploitation forestière et cynégétique de ses bois, et mise, pour l'avenir, sur le Tourisme Rural et l'exploitation soutenue du Parc Naturel des Sierras de Cardeña et Montoro, ses atouts majeurs.

Cardeña
Municipio
Cardeña
Météo aujourd'hui à Cardeña
  • Max 16
  • Min 5
  • Max 60
  • Min 41
  • °C
  • °F
Cardeña
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
80
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
748
Extension (km 2 )
512
Nombre d'habitants
1717
Gentil
Cardeñosos o cardeñeros
Code postal
14445
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux
fr
Lire plus

nous recommandons