Loja

Loja
Lire plus Lire moins

A la richesse monumentale de son noyau urbain s'ajoute la qualité des paysages de ses environs; située à l'ouest de Grenade, qu'on appelle aussi "sillon intrabétique", les caractéristiques de ce singulier espace font part des derniers marches de l'escalier de hautes plaines que communiquent le Levant avec l'Andalousie.

Une orographie accidentée, aux hauteurs oscillant entre les 487 mètres, altitude où se trouve le centre ville, et les 1614 mètres du sommet des Cabras, dans la Sierra de Loja, offre une grande diversité de paysages qui, fréquemment, sont décorés des couleurs des deltas Planes et des parapentes qui serpentent dans l¡horizon.

On l'appelle aussi "Ville de l'eau", Loja se trouve au bord de la rivière Genil, qui divise en deux le village, et c'est aussi le croisement de chemins qui, vers le nord nous fait pénétrer dans la province de Cordoue, au Sud communique avec Alhama de Granada, et l'autoroute A-92, qui assiège Loja, à l'ouest conduit à Sevilla et Málaga et, à l'est, à Granada, qui n'est qu'à 53 kilomètres.

Histoire

Ses origines remontent à la Préhistoire.

Elle fut appelée par les phéniciens Alfeia, par les romains Tricolia et par les arabes Medina Lauxa o Loxa.

C'était un grand empire commercial spécialisé dans l'achat et la vente d'épices quand elle fut détruite en 893; plus tard, elle sera édifiée de nouveau et repeuplée par Abdallah ben Mohammad.

Durant la domination musulmane, Ferdinand III, en 1224, redémolie sa forteresse et elle sera reconstruite un an après par Alhamar I, roi de Grenade. En 1482, Ferdinand le Catholique tentera sa conquête, qui fut une fois de plus évitée par Aliatar, seigneur de Zagra et père de Moraima, l'épouse de Boabdil. Elle fut définitivement conquise en mai 1486. Son premier Maire fut D. Álvaro de Luna. Le roi Catholique rendra la ville en domaine seigneuriale, plus en titre d'exil qu'en récompense de ses victoires militaires, à Don Gonzalo Fernández de Córdoba, qui est entré dans l'histoire avec le surnom du "Grand Capitaine".

En 1799, Ramón Marí­a Narváez, y naissait, connu aussi sous le nom de "Espadón de Loja", Chef du gouvernement d'Isabelle II et il se distingua aussi dans les guerres Carlistes.

Depuis 1841, Loja participa activement dans les mouvements de soulèvements cantonalistes de l'Andalousie et, en 1861, elle a subit la dure répression du Général Paví­a.

Entre ses éphémérides, on raconte aussi que lors de la Noël 1884, la grande catastrophe produite par le célèbre Tremblement de Terre d'Andalousie causa énormément de pertes humaines et matérielles.

Une ville et province en Equateur ont aussi le nom de Loja, fondée en 1553 par le capitaine espagnol Alonso de Mercadillo.

Personnages célèbres

Aben Musa, médecin et astronome.
Ramón María Narváez (1799-1868).
Ibn Al Khatib, politiques graphique, arabisant et philosophe.
Rafael Pérez del Alamo, révolutionnaire.

Loja
Municipalité
Province de Granada
Loja
Météo aujourd'hui à Loja
  • Max 12
  • Min 10
  • Max 53
  • Min 50
  • °C
  • °F
Loja
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
54
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
448
Extension (km 2 )
454
Nombre d'habitants
21570
Gentil
Lojeños
Code postal
18300
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

nous recommandons