María

María
Lire plus Lire moins

Marí­a est le village le plus au nord de la province, dans la contrée de los Vélez, sur les hauts plateaux agricoles et montagneux limitrophes avec le nord de la province de Grenade d"un côté et le sud-ouest de celle de Murcia de l"autre. Une partie de sa commune est comprise dans le Parc Naturel de la Sierra de Marí­a-Los Vélez, caractérisé par son climat méditerranéen continental, ses montagnes agrestes aux matériaux calcaires et dolomitiques, ses étendues forestières de pinèdes et de chênes verts, et pour la richesse archéologique de ses sites et ses grottes.

Le village, installé sur un haut plateau au pied de la chaîne de montagne, présente une physionomie ressemblant davantage à celle des villages de Grenade et de Murcia qu"à celle du reste de la province, son monument le plus remarquable étant son église paroissiale.

Histoire

Son origine est un petit hameau arabe de bergers et de bûcherons qui s"établirent au Cerrico. Les premières présences de population sur sa commune remontent au Néolithique, sur une frange allant de la Venta de Micena jusqu"à la plaine de Topares. A l"époque romaine, le secteur agricole est renforcé, favorisé par l"ouverture des voies d"accès aux routes romaines.
Mais c"est pendant la période d"Al-Andalus (Andalousie musulmane) que le noyau de population prend réellement forme et la structure de la terre est organisée grâce qu développement de l"agriculture irriguée. Se trouvant dans une zone limitrophe entre les royaumes de Murcia et de Grenade, ce village fera l"objet de pillages continuels au cours des XIVe et XVe siècles.
Lors de la conquête chrétienne en 1488, les Rois Catholiques donnèrent ce village au Comte de Lerí­n et plus tard au Marquis de los Vélez. Elle obtiendra son indépendance en tant que commune en 1634, ce qui permettra à Marí­a de connaître un essor économique et une importante croissance de sa population.
Il convient de souligner l"existence d"industries de manufacture du verre; mais en raison d"un procede de fabrication archaíque et d"une mauvaise commercialisation, les fours furent fermés. En 1800, il n"en restait plus un Seúl ouvert.
Pour cette commune, les XIXe et XXe siècles seront marqués par le déclin accompagné d"une perte progressive de population. Actuellement, cette contrée prend de l"importance grâce à la création du Parc Naturel de Marí­a-Los Vélez, qui a engendré des investissements et une augmentation du nombre de visiteurs, ce qui laisse de grands espoirs pour l"avenir de cette commune.
María
Municipalité
Province de Almería
María
Météo aujourd'hui à María
  • Max 18
  • Min 14
  • Max 64
  • Min 57
  • °C
  • °F
María
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
185
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
1198
Extension (km 2 )
226
Nombre d'habitants
1635
Gentil
Marienses
Code postal
04838
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier

nous recommandons