Iglesia de Santa María la Mayor

Iglesia de Santa María la Mayor
Lire plus Lire moins

La structure actuelle de l'église paroissiale de Santa María la Mayor, à Padul, est le résultat de nombreuses interventions et agrandissements réalisés tout au long des siècles. Bien que ces réformes aient défiguré leur état original, elles l'ont également rendu plus représentative et plus esthétique. Sa construction a certainement été réalisée entre 1530 et 1540, plus précisément avant 1540 car durant l'année 41, a été ordonné l'édification d'une tour qui devait être juste à côté de l'église, où se trouvaient les cloches. Ce qui était dans un premier temps une mosquée, devint une église vouée au culte chrétien.

Cette construction, réalisée entre le XVIe et XVIIIe siècle, abrite deux retables intéressants. On retiendra celui de San Francisco, de style Renaissance, créé par l'école de Pedro Machuca qui a dû être réalisé vers le milieu du XVIe siècle. Bien que ce retable soit d'une grande simplicité, c'est une pièce unique en son genre car il en reste très peu dans la province de Grenade datant de cette époque.

À l'intérieur se trouvent les 12 « pasos »(statues) de la Semaine sainte qui traversent les rues de Padul le Vendredi Saint. La procession du vendredi saint de Padul est d'un grand intérêt, car au lieu de défiler tous les jours de la semaine, elle a lieu uniquement le Vendredi. Pour cette raison la commune est devenue la destination de prédilection de nombreux amateurs de la Semaine sainte, car ils peuvent regarder une procession complète qui dure plus de 4 heures.

À la porte de l'église nous pourrons voir deux croix dont la plus populaire est connue sous le nom de Cruz de los Burujones.

Selon la légende, une femme a enfreint l'interdiction de l'église catholique de manger de la viande un vendredi de Carême. Lorsque la femme sortit de cette église le Vendredi Saint, elle fut avalée par la croix. Celle-ci, effrayée devant un tel fait, se mit, de toutes ses forces, à donner des coups de poing et des coups de coude à la croix pour essayer de s'échapper. Et pour cette raison, on raconte que cette croix a des bosses.

fr
Lire plus
Iglesia de Santa María la Mayor
Calle Iglesia, s/n, 18640
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

Services et infrastructures

  • Bâtiment historique

Public objectif

Famille, Lgbti, Elder, jeune homme, couples, je voyage seul, amis

Les segments

Culture

Spécialités

Eglise

Ouvert aux visiteurs

Oui