Serón

Serón
Lire plus Lire moins

Localisé dans la région de la vallée de l'Almanzora, dans son haut bassin, le village de Serón offre une belle estampe, un hameau situé sur le versant nord de la Sierra des Filabres, où il domine depuis les hauteurs la vallée. Il est situé sur un excellent terrain irrigué, de pins et d'orangers.

Avec son tracé urbain d'origine arabe, il présente de belles rues, étroites et sinueuses, qui remontent jusqu'à la partie la plus importante, celle qui entoure son château nasride (XIIIème siècle). De maisons chaulées, paysage pittoresque et recoins avec enchantement, Serón invite à se promener dans ses recoins, à se perdre dans ses ruelles, à monter et à descendre ses collines à la rencontre de l'histoire qui l'entoure.

Avec le Château et l'Église de l'Annonciation, on peut noter son passé minier, l'architecture traditionnelle, sa gastronomie, la culture de l'eau et les fêtes et les traditions, avec l'existence des hébergements ruraux avec des origines : tranquillité et authenticité.

Histoire

Serón est comme territoire municipal, depuis la Préhistoire, lieu de nombreuses colonies, comme souligne la présence de différentes grottes d'intérêt. Parmi les découvertes les plus intéressantes, citons la présence du verre en forme de cloche, qui se trouve le long de la rivière Almanzora et qui s'étend dans toute l'Europe, et la culture argarique représentée par sa couronne qui naît dans le Bas Almanzora et s'étend sur un large territoire du sud-est espagnol.

De possible origine ibère et appelée par les musulmans Sayrunou Sirun (comme dans les écrits d'Inb Al Jatib lors de sa visite en 1347 aux frontières orientales du Royaume de Grenade), le village actuel se développe comme centre-ville autour de son château forteresse (XIIIème siècle), grand protagoniste pendant les Guerres Mauresques du XVIème siècle.

La ville et la forteresse ont été conquises en 1489. Après la capitulation, elle a été offerte en seigneurie par les Rois Catholiques au dirigeant Mahomat Haçen et, après l'expulsion de celui-ci à Berbería, elle est devenue la propriété de D. Diego López Pacheco, Marquis de Villena.

La révolte mauresque de 1568 a été particulièrement violente à Serón. En juillet 1569, les maures ont conquis la forteresse et la ville en tuant ses habitants, laissant vivants les enfants de moins de douze ans et les femmes qu'ils ont emmenées dans les Alpujarras. En 1570, Jean d'Autriche a subi sa seule défaite contre les Maures et était sur le point de mourir, dans la Cuesta de la Matanza. 6 000 Maures envoyés par El Maleh et El Habaquí attaquèrent les troupes de Jean d'Autriche. Perdu Serón, toute la vallée del Almanzora était perdue. Ils se sont alors réfugiés dans le château avec des provisions abondantes. Terminée la guerre, les maures ont été expulsés, en menant à bien le repeuplement avec des habitants hors du Royaume de Grenade.

Le XIXème siècle a fait venir l'« industrialisation » et avec elle la fièvre minière, qui compte aussi des mines de fer. Au cours de l'année 1845, on a découvert un dépôt de salpêtre dans l'Angosto où on a construit trois usines. L'exploitation minière s'est développée tout au long du XIXème siècle par des capitaux et des compagnies d'origine anglaise. Au XXème siècle, entre les années 1920 et 1930, le processus s'est transformé avec la crise prolongée et une émigration forcée. L'exploitation a définitivement pris fin en 1968.

Encore aujourd'hui, on conserve presque l'ensemble de l'archéologie industrielle du XXème siècle, concentrée dans le village minier Las Menas, ainsi que les infrastructures de transport par chemin de fer dans les environs de la vallée.

Serón
Municipio
Serón
Météo aujourd'hui à Serón
  • Max 15
  • Min 13
  • Max 59
  • Min 55
  • °C
  • °F
Serón
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
127
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
822
Extension (km 2 )
167
Nombre d'habitants
2409
Gentil
Seronenses
Code postal
04890
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux
fr
Lire plus

nous recommandons