Arco del Postigo del Aceite

Arco del Postigo del Aceite
Lire plus Lire moins

Situé à Séville, le Arco del Postigo del Aceite (arc du Guichet de l'Huile) est le seul qui reste de l'ancienne muraille arabe. Son origine remonte à l'année 1107, à l'époque de Ben Yusuf, bien qu'il ait été rénové au XVIe siècle par Benvenuto Tortello. La muraille allait jusqu'à l'actuelle Plaza del Cabildo, qui conserve toujours un petit morceau du mur.

Au XIIe siècle, elle eut une fonction différente, elle était alors connue comme bad al-Qatay (Porte de bateaux), car les chantiers navals pour la construction de navires étaient à proximité. Plus tard, dans certaines sources, elle est mentionnée sous le nom de Puerta de la Alhóndiga (Porte de la Halle au blé), Puerta del Aceite (Porte de l'huile) ou Puerta de la Aceituna (Porte de l'olive), car, traditionnellement, ces produits entraient dans la ville par cette porte.

Dans la partie intérieure du Guichet, sur l'arc, on peut admirer une représentation en pierre façonnée de San Fernando, avec les évêques Isidoro et Leandro et, en dessous, une pierre tombale qui atteste de la réforme de Tortello. À l'intérieur de l'arc, on peut observer les rails où sont placées les planches pour lutter contre les crues de la rivière.

Au XVIIIe siècle, s'ouvrit sur le côté droit intramuros une petite chapelle qui vénère l'icône de la Pura y Limpia Concepción, attribuée à Pedro Roldán. Petite curiosité : c'est le meilleur endroit pour voir défiler certaines confréries de la Semaine sainte.

Signalé dans le répertoire des rues, vous pouvez le visiter à tout moment.

Entrée gratuite.

fr
Lire plus
Arco del Postigo del Aceite
Calle Almirantazgo, s/n, 41001

Services et infrastructures

  • Accessible aux handicapés
  • Bâtiment historique

Public objectif

amis, Famille, Elder, jeune homme, Lgbti, couples, je voyage seul

Les segments

Culture

Spécialités

Autre monument ou élément du patrimoine (Monuments)

Saison de l'année

All year

Ouvert aux visiteurs

Oui