Vélez de Benaudalla

Vélez de Benaudalla
Lire plus Lire moins

Au Sud de Grenade, sur la route qui unit Motril et la côte à la ville de la Alhambra, sur la rive de la rivière Guadalfeo et là où, ensuite en un parcours sinueux et déjà, à proximité de la côte grenadine, se trouve entre les sierras de Lújar, à l'Est, et celle de Los Guájares, à l'Ouest, Vélez de Benaudalla.

C'est une municipalité qui garde la mémoire de son histoire arabe et cela se voit grâce aux luxueuses estampes, comme c'est le cas du célèbre Jardin Nazarí­ qui, appartenant à un verger de plus de 500 ans, est encore un poème visuel et aromatique, résultat d'un jeu délicat entre l'eau, les arbres, et les fleurs du jardin.

Histoire

Les premières nouvelles que nous détenons sur la ville datent de l'époque de la domination arabe; son nom provient de cette époque historique, et pourrait avoir son origine dans l'arabisation du terme latin "vallis", qui signifie vallée, avec le suffixe ben Allah, qui pourrait se traduire par "Vallée des fils de Allah".

Conquise par les Rois Catholiques, elle fut cédée en titre de domaine seigneurial à don Juan de Ulloa.

En plus de l'agriculture traditionnelle dans la Vallée de la rivière Guadalfeo, aujourd'hui Vélez de Benaudalla jouit d'un grand prestige pour la culture d'espèces tropicales et de ses fleurs.

Il faut distinguer aussi sa célèbre pâtisserie et ses gâteaux, qui datent de l'époque de la domination arabe.

Vélez de Benaudalla
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
45
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
70
Extension (km 2 )
79
Nombre d'habitants
2980
Gentil
Veleños
Code postal
18670
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

nous recommandons