Pechina

Pechina
Lire plus Lire moins

Village situé au centre de la vallée du même nom, au pied de la Sierra de Alhamilla, et formé de maisons claires et basses, parmi lesquelles se distingue l'église qui semble dominer, de loin, les immenses champs d'orangers ainsi que les collines et ravins de ce paysage.

Les thermes du même nom se trouvent sur cette commune, dans un lieu connu sous le nom de Site Naturel Sierra de Alhamilla, d'un grand intérêt écologique et au niveau du paysage grâce à son abondante végétation (composée d'une forêt de chênes verts, très bien entretenue, et de forêts de pins repeuplées), et pour son importance ornithologique.

Histoire

S'agissant d'un lieu d'entrée des cultures méditerranéennes, la ville ibère et romaine d'Urci en était tout près, et la Pechina musulmane se trouvait à cet endroit-même.

Pendant la période d'Al-Andalus, ou Andalousie musulmane, ce village fut le chef-lieu d'un territoire et de la République Maritime de Bayyana. Abderramán II chargea les tribus yéménites Gassan et Ru'ayn de s'occuper de la défense des côtes d'Almerí­a. Ces tribus, unies à des commerçants et des marins andalous musulmans, formèrent la République Maritime de Pechina. Cette zone s'appela alors Urs al-Yaman, son chef-lieu Bayyana, peut-être pour le nom d'une ferme romaine appelée Fundus Baianus qui se trouvait à cet endroit.

Cette République Maritime de Pechina gardera une certaine indépendance par rapport au Califat, avec des gouverneurs tels qu'Umar Ben Aswad al-Gassani, qui construisit les murailles et une magnifique mosquée du style de celle de Cordoue. Ses produits, comme les toiles de lin et la soie, seront exportés au départ de son port, al-mariyya Bayyana, l'actuelle ville d'Almerí­a.

Au Xème siècle Pechina fut un centre culturel et spirituel.

Abderramán III, voyant la prédominance que le port d'Almerí­a avait acquise, convertit la ville en siège de l'amirauté du califat et port de Cordoue pour le commerce avec l'Orient vers le milieu du Xème siècle. Almerí­a sera élevée à la catégorie de médina et deviendra chef-lieu du territoire de Bayyana. Pechina restera alors réduit à un hameau.

Lorsque la ville d'Almerí­a fut conquise par les Rois Catholiques en 1489, Pechina était alors un hameau important sur la rivière.

Après la Guerre des Alpujarras (1568-1570) et l'expulsion des Maures du Royaume de Grenade, celui-ci se retrouvera pratiquement inhabité. On lui annexera Alhamilla, ancien hameau de la contrée de Pechina et lieu de repos grâce à ses eaux médicinales, et il se repeuplera de 75 nouveaux habitants venant d'Andalousie Occidentale, de Murcia et de Valence.

La lente remontée démographique des XVIème et XVIIème siècles sera compensée, au XVIIIème, par une forte croissance.

Le XIXème siècle se caractérisera par la transformation de la production agricole, au cours de la seconde moitié du siècle, en culture majoritaire du raisin d'Ohanes, ou d'exportation. Grâce aux bénéfices rapides découlant de ces cultures, la population augmentera jusqu'à s'élever à 3.986 habitants. La meilleure situation économique du village contribuera à son expansion, avec la construction de nouveaux édifices religieux et civils.

Du fait des crises des marchés internationaux au début du XXème siècle, la culture du raisin pour l'exportation sera remplacée par celle des oranges, malgré la difficulté de l'introduire sur le marché du fait de la concurrence de la région du Levant espagnol et l'existence de structures agricoles archaíques. Tout cela, ajouté aux crises successives du siècle, est l'origine du déclin rapide de la population en raison de l'emigration.

Personnages célèbres
Miguel Rueda, peintre.
Pechina
Municipalité
Province de Almería
Pechina
Météo aujourd'hui à Pechina
  • Max 26
  • Min 22
  • Max 78
  • Min 71
  • °C
  • °F

Incontournables

Pechina
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
11
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
98
Extension (km 2 )
46
Nombre d'habitants
3514
Gentil
Pechineros
Code postal
04250
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

nous recommandons