Sierra Alhamilla

Sierra Alhamilla
Lire plus Lire moins

Le site naturel Sierra Alhamilla fait partie, avec les Sierras de Gádor et Cabrera, des massifs de la Bétique côtiers. Il s'agit d'une zone de moyenne montagne, située au nord-ouest de la ville d'Almería, qui s'érige entre les friches du Désert de Tabernas et la Baie d'Almería. Au sud, il fait frontière avec la basse vallée d'Andarax et le Campo de Níjar.

Son relief, vallonné mais avec des versants très abrupts, est le résultat de l'érosion d'une géologie intégrée par des schistes et des quartzites, où ont un rôle principal les sources d'eau, comme celles historiques des bains de Sierra Alhamilla. Ce massif montagneux agit comme un grand poumon qui oxygène les déserts environnants dévastés.

Important point dans l'ajustement des premiers habitants de la province (Cultures des milliers et de l'argar), son nom dénote l'influence remarquable de l'époque arabe dans son histoire. À tout cela, nous devons ajouter sa grande valeur comme refuge pour une multitude d'animaux et de plantes qui ont trouvé dans cet oasis un lieu adéquat pour survivre face à la rigueur et à l'hostilité du milieu environnant. La diversité des espèces présentes a justifié son classement comme ZEPA (zone de protection spéciale des oiseaux) par l’Union européenne.

D’un point de vue botanique, il faut souligner l’entendue de la chênaie de chênes verts. Ils constituent une relique de la végétation qui, en d’autres temps et sous d’autres conditions climatiques, dominait la plus grande partie des terres de la province. Aujourd’hui, ces chênes verts sont cantonnés à cet îlot montagneux où ils sont protégés des conditions extrêmement rudes qui les entourent. La chênaie de ses sommets est accompagnée de fourrés : sainbois, garance des teinturiers, thyms, marjolaines et cistes qui, avec le chêne des garrigues, constituent la végétation habituelle lorsque celle-ci se dégrade. Dans les niveaux inférieurs, on trouve des communautés d'aubépine noire, d'olivier et de pistachier lentisque. Comme éléments introduits, on note en particulier les repeuplements de conifères menés à bien avec des pins d'Alep et des résineux.

En matière de faune, il convient de remarquer la présence de renard, genette, sanglier, blaireau et belette, et la diversité et la singularité des oiseaux, principalement les rapaces : aigle de Bonelli et royal, faucon crécerellette, faucon pèlerin ou hibou royal. Généralement, son pied de montagne est une zone d'importance exceptionnelle pour les oiseaux steppiques, dont le roselin githagine.

+ informations Sierra Alhamilla .

fr
Lire plus

Points d'intérêt

Coordonnées non disponibles

Services et infrastructures

  • Office du Tourisme

Public objectif

jeune homme, Lgbti, amis, couples, je voyage seul, Elder, Famille

Les segments

Nature, Culture

Type d'activité

Spéléologie, Multi-aventures, Véhicules tout-terrain, Randonnée, Escalade, Vélo, Course d’orientation, Alpinisme

Unités environnementales

Sud-est aride andalou

Date de déclaration

28 / 07 / 1989

Surface (m2)

8500