Canillas de Aceituno

Canillas de Aceituno
Lire plus Lire moins

Árchez, Salares, Sedella, Canillas de Albaida, Canillas de Aceituno, Cómpeta, tous ces villages se situent au pied des impressionnantes Sierras de Tejeda et Almijara; ils sont tous d'origine arabe, la vigne en est la principale activité agricole et constitue un élément important de leur paysage et leur économie; ils forment un groupe aux caractéristiques similaires, exemple et reflet de l'authentique Axarquí­a, de son paysage, son mode de vie et son histoire.

Le lacis de leurs rues, l'architecture de leurs maisons blanchies à la chaux et créant des recoins pittoresques et inoubliables, leur confèrent une identité unique en son genre, à tel point qu'ils forment ce que l'on appelle "la Route Mudéjare".

En montant sur les hauteurs du village on peut contempler une impressionnante vue panoramique de la contrée embrassant jusqu'à la côte. Outre tout cet environnement, il est intéressant de visiter la Gorge de la rivière Almachares et, dans le village, l'Eglise de la Virgen del Rosario et San León Magno.

Histoire

Cette commune fut peuplée par les Romains qui exploitèrent ses mines aurifères de la Rábita, de même que le firent plus tard les Arabes.

L'emplacement actuel est d'origine arabe et recevait le nom de Caniles qui fut complété plus tard par celui de Aceituno -qui provient également du terme arabe "azzeitun", huile-. A la fin du XVIe siècle, le village sera connu sous le nom qu'il porte actuellement.

Il fut conquis par les Rois Catholiques et fit ensuite partie, avec Árchez et Corumbela, du patrimoine du Comte de Cabra.

Sa participation fut importante lors des révoltes morisques du milieu du XVIe siècle. Les chroniques racontent que le rebelle de Las Alpujarras appelé Al Muezzin, essayant de récupérer son épouse, soumise à la condition d'esclave d'un chrétien de souche, poussa les habitants à se soulever contre le pouvoir en vigueur; lors des premières batailles, neuf Chrétiens furent assassinés, ce qui entraîna une répression si dure et indiscriminée contre la population arabe que la révolte se généralisa. Le "corregidor" (magistrat) de Vélez-Málaga, Arévalo de Zuarzo, écrasa la rebellion en juin 1569, sur le site appelé Peñón de Frigiliana et appliqua des châtiments exemplaires: les maisons des Maures furent incendiées, de même que le château, et ceux-ci furent déportés; le village se retouva pratiquement abandonné. Plus tard, il fut repeuplé par des gens venus de Lucena, Porcuna, Martos et Andújar.

Il s'agit de l'un des points de la contrée de l'Axarquí­a où le séisme appelé "Tremblement de Terre de l'Andalousie" se fit le plus ressentir le jour de Noël de l'an 1884; son épicentre se situa dans la Sierra Tejeda toute proche. Il fit six morts, de nombreux blessés et détruisit bon nombre de maisons. Au cours des premiers jours de l'an 1885, le roi Alphonse XII, accompagné des ministres de la Guerre et de l'Intérieur, visita cette zone et promit, face à la magnitude de la catastrophe, une aide immédiate de la Couronne et du Gouvernement de la Nation.

Personnages célèbres
Antonio Jiménez Rodrí­guez, plus connu sous le nom de "Antonio de Canillas", célébre chanteur de flamenco.

Canillas de Aceituno
Municipio
Canillas de Aceituno
Météo aujourd'hui à Canillas de Aceituno
  • Max 14
  • Min 5
  • Max 57
  • Min 41
  • °C
  • °F
Canillas de Aceituno
Zone touristique
Distance à la capitale (km)
51
Altitude au dessus du niveau de la mer (m)
649
Extension (km 2 )
42
Nombre d'habitants
2323
Gentil
Canilleros
Code postal
29716
Contact
Copier les informations de contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux
fr
Lire plus

nous recommandons