Voie verte de l'huile

Voie verte de l'huile
Lire plus Lire moins

À travers une mer d'oliviers.

Cette route traverse la province de Jaén en suivant l'ancien tracé du train qui acheminait les produits de cette province et de Cordoue jusqu'au port de Malaga, en particulier l'huile d'olive. C'est la raison pour laquelle cette ligne de chemin de fer était connue sous le nom de « train de l'huile ».

La voie verte de l'huile constitue une offre de tourisme intérieur inédite et attrayante. Elle tire profit de l'infrastructure de l'ancien chemin de fer abandonné Jaén - Campo Real (Cordoue) et la transforme en couloir vert, pour la pratique du cyclotourisme, de la randonnée et d'autres sports en contact direct avec la nature.

Construit entre 1882 et 1893, ce chemin de fer faisait partie de la ligne Linares - Puente Genil, laquelle a servi pendant une bonne partie du XXe siècle au transport de divers métaux provenant des mines de Linares. Mais c'est surtout le transport de l'abondante huile d'olive vers le port de Malaga et les marchés du sud de la péninsule qui lui a valu son appellation populaire de train de l'huile. Des raisons techniques et commerciales ont conduit à sa fermeture en 1971, et l'arrêt définitif du transport de voyageurs et de marchandises a eu lieu le 1er janvier 1985.

Sur tout son tracé, depuis Jaén jusqu'aux limites de la province, la voie traverse les communes de Jaén, Torredelcampo, Torredonjimeno, Martos et Alcaudete. Elle serpente dans une campagne figurant une mer d'oliviers parsemée de fermes typiques andalouses (cortijos). La présence des sierras de Jabalcuz, la Grana, la Caracolera et de l'Ahillos, très proches au Sud et à l'Est de la voie verte, confère à la route une grande diversité en termes de relief et de paysage.

Un manteau infini d'oliviers, ainsi que neuf viaducs métalliques réellement impressionnants, datant de la fin du XIXe siècle, constituent les principaux marqueurs d'identité des 55 km d'itinéraire dans la province de Jaén. Sur ce tapis pointilliste, la voie verte de l'huile vous donnera l'occasion de découvrir une terre riche en paysages attrayants et un héritage historique incomparable. Le prolongement de cette route sur les terres voisines de Cordoue, à travers la « voie verte de la Subbética », couronne une incroyable coulée verte de 112 km.

Organisme gestionnaire : Conseil général de Jaén Type de revêtement : Ballast scellé avec du tout-venant et double traitement bitumineux Longueur totale : 55 km. Accessibilité : Le parcours peut se faire à pied, en VTT, à cheval, en patins à roulettes et en fauteuil roulant. Infrastructures : 2 tunnels, 9 viaducs métalliques, 3 passerelles métalliques, 5 pontons, 5 gares et 10 aires de repos. Télécharger brochure Informations cartographiques : Carte militaire de l'Espagne. Échelle 1/50 000 : Page 946, 947, 968. Carte routière officielle. Ministère espagnol du Développement.

fr
Lire plus

Itinéraires

Voie verte de l'huile - 1
Difficulté Très faible
  • Longueur: 55.0km
  • Pourcentage de cyclisme: 100.0%
A Jaén
B Torredelcampo
C Torredonjimeno
D Martos
E Alcaudete
F Laguna Honda
Voie verte de l'huile
Plaza San Francisco, 2, 23071
Contact
Copié dans le presse papier
Réseaux sociaux

Services et infrastructures

  • Accessible aux handicapés
  • Office du Tourisme
Public objectif
Lgbti, jeune homme, Elder, je voyage seul, Famille, couples, amis
Les segments
Nature
Spécialités
Voies vertes
Saison de l'année
Automne, Printemps, Été, Hiver