Del Estrecho

Del Estrecho
Lire plus Lire moins

Pont entre deux continents, point de rencontre fécond de deux masses marines aussi différentes que la Méditerranée et l'océan Atlantique, cette bande côtière du Détroit, son relief, sa flore et sa faune, l'histoire de ses habitants, ne peuvent être appréhendés sans mentionner les vents incessants, capricieux et silencieux qui l'ont sculptée.

Située à l'extrême sud de la province de Cadix, elle s'étend sur une ligne côtière de plus de soixante kilomètres de long et pénètre dans la mer sur un mille marin. Sa richesse naturelle réside dans ses nombreuses formations singulières : plages, falaises et grottes sous-marines. Parmi les premières, il convient de mentionner celle de Los Lances, déclarée site naturel en raison de la qualité de son paysage et de la faune qu'elle abrite. De même, dans l'isthme de Punta Camarinal se trouve le monument naturel Duna de Bolonia, une dune active de plus de trente mètres de haut.

La végétation est conditionnée par les vents, outre une pression humaine accusée et historique. Les crêtes des montagnes de La Plata et San Bartolomé, survolées par le percnoptère, le vautour fauve et le faucon pèlerin, présentent une faible végétation en raison de la profusion d'affleurements rocheux, mais les fourrés rampants, les pâturages et les endémismes botaniques s'y développent. Dans les zones de basse altitude, aux sols plus fertiles, apparaissent des bosquets de chênes-lièges, d'oliviers sauvages et de pins de reboisement. Sur les plages et les falaises rocheuses balayées par les vents dominent l'oyat, le pin parasol, le genévrier sabine, la camarine, le genévrier marin et un grand nombre d'oiseaux aquatiques, notamment le pluvier à collier interrompu, le bécasseau sanderling et la mouette d'Audouin. Ses fonds marins sablonneux abritent de denses prairies de phanérogames, comme la cymodocea nodosa. Plus à l'intérieur, là où les algues brunes et rouges, comme la laminaire, forment des bosquets, vous trouverez une faune marine de grande valeur. Outre les baleines, dauphins, tortues carettes, marsouins, thons et squales, les endémismes présents sont variés : éponges, méduses, mollusques et crustacés. La faune augmente considérablement au cours des passages migratoires qui sont de véritables festivals de la vie, avec des milliers d'oiseaux (jusqu'à 300 espèces) qui traversent le Détroit pour passer d'Europe en Afrique : cigogne noire, vautour moine, aigle impérial, busard cendré,… Il s'agit également d'une route obligée pour de nombreux mammifères marins qui se déplacent entre les deux masses d'eau salée.
fr
Lire plus

Points d'intérêt

Coordonnées non disponibles
Del Estrecho
Calle Coghen, San Fernando, 3, 11100

Services et infrastructures

  • Office du Tourisme

Public objectif

Elder, jeune homme, amis, je voyage seul, Famille, couples, Lgbti

Les segments

Sports, Loisirs et divertissement, Soleil et Plage, Culture, Nature

Type d'activité

Canoë-kayak, Activités équestres, Véhicules tout-terrain, Kitesurf, Randonnée, Pêche, Parachutisme, Ski nautique, Voile, Surf, Planche à voile, Saut à l’élastique, Plongée sous-marine, Escalade, Voyage en ballon, Vol libre, Vélo, Multi-aventures

Marques de qualité

-, Charte Européenne du Tourisme Durable

Unités environnementales

Le littoral du Détroit

Date de déclaration

21 / 03 / 2003

Surface (m2)

18931